La solution : c’est toi !

Abdelhamid Niati
5 min readDec 22, 2020

C’est en période de crise que notre créativité est mise à l’épreuve. Plus la crise est grande, plus la situation est difficile et plus il faut trouver les bons mots ; le bon ton, la bonne stratégie.

1 -Ne jamais interrompre sa communication

Les derniers événements nous ont montré la fragilité de certaines entreprises à la communication trop timide. Cet écueil, je l’ai déjà traité dans un précédent article. Que vous soyez, Community Manager, Content Manager, posséder votre propre activité, vous savez une chose : votre communauté vous viendra toujours en aide.

Pourquoi former une communauté ?

Lorsque vous développez un produit ou un service, vous voulez certes en vivre mais surtout vous savez que vous détenez la solution à bien des problèmes. Vous n’avez qu’une envie : mettre le produit fini à disposition des autres.

La meilleure idée restera toujours une idée tant que le livrable ne sera pas proposé et adopté.(Abdelhamid NIATI)

Cela acquis, votre produit une fois adopté a besoin d’être identifié. il faut personnifier et incarner son produit ou son service. C’est la raison pour laquelle vous voyez tant d’entrepreneurs et même de salariés parler de ce qu’ils font, de ce qu’ils proposent et apportent Au-delà de la promotion, ces personnes parlent d’elles. Parler avec transparence est une des clefs de la réussite de votre produit, service et plus largement de votre aventure entrepreneuriale.

Vous parlez aux utilisateurs de votre produit ou service et de ce fait créez un lien très étroit avec eux. Toujours à l’écoute, dans les commentaires, trolls mis de côté, constituent, soit un axe d’amélioration, soit des félicitations, voire les deux : Vous avez gagné !

Enfin pas tout à fait, car il ne faut jamais se reposer sur ses lauriers et rester à l’écoute de sa communauté permet de ne pas tout tenir pour acquis et de corriger ce qui doit l’être.

La communication ne se fait pas dans un seul sens. Les épreuves, encore plus lorsqu’elles sont exceptionnelles et inattendues sont l’occasion de tester votre créativité et de conserver ce lien avec vos clients. L’épreuve est là, mais pour ceux qui sont en vie : vivez !

2. Vivez vraiment ! vivez à 100%

Communiquer sur des canaux que vous aviez mis de côté. Facebook, c'est bien, mais c’est un trombinoscope interactif si votre stratégie n’est pas définie. Un conseil : vous devez créer un groupe pour échanger avec votre audience. Utilisez les réseaux comme des outils et non comme des passe-temps Déversez votre Énergie stratégiquement sur Linkedin, créez sur Instagram, et TikTok.

Oui, vous avez bien lu TikTok. Il n’y a pas que des vidéos de chats, il y a aussi beaucoup de créativité. La contrainte du format vous conduit à faire mouche. Allez à l’essentiel et pensez à vos cibles.

Que voulez-vous qu’elles ressentent ? De la joie ?

Mettez tout en œuvre et vous visualiserez ce bonheur.

Nombreux sont les exemples d’entreprises qui s’étant digitalisées très tôt, voire dès leur naissance, traversent mieux la crise que les autres. On pense souvent aux startups, mais je vais vous parler d’un libraire qui dès les premières heures du confinement a proposé un système de livraison à vélo. Il a rencontré un franc succès.

Comment a-t-il fait ?

Dès le début, il a fait de sa librairie un lieu de rencontres et donc un lieu de destination. Concerts, ateliers partagés, séances de dédicaces, parties de Mario dans le cadre d’une soirée gaming…

Il a créé une communauté.

Il se reconnaitra dans ces lignes. Il a fait une chose :

3. Ne jamais oublier son pourquoi !

Pourquoi vous levez vous le matin ? Qu’est-ce qui vous pousse à délaisser la chaleur du lit pour exceller à la verticale ?

Nous ne sommes pas conçus pour rester allongé en permanence, ni même rester sur place. Nous sommes programmés pour avancer et créer. Vous pensez qu’une idée est un miracle, mais il n’en est rien, car elle a toujours été là. Vous avez sondé votre âme à la manière d’un Socrate et de la maïeutique intérieur, de l’auto-brainstorming (qui n’est pas un orage cérébral, mais une réponse d’un cerveau pris d’assaut). Posez-vous donc les bonnes questions et les réponses viendront.

Ce fameux pourquoi vous permettra de prendre conscience de l’alignement de vos valeurs dans ce que vous faites et ce que vous êtes. Valeurs personnelles et professionnelles doivent être alignées. Les décisions en désaccord avec les valeurs personnelles ou professionnelles engendrent un conflit et donc le désordre. N’oubliez donc jamais le pourquoi vous avez commencé votre activité et pourquoi vous le faites, mais également pour qui. En premier lieu, pensez à vous et recentrez-vous sur vos valeurs pour ne pas vous perdre. Connaitre les besoins des autres et pouvoir les écouter, c’est d’abord bien se connaitre et faire le point régulièrement sur soi.

Vos valeurs vous situent dans l’univers et dans vos rapports aux autres. Elles vous permettent aussi de vous projeter et de traverser toutes les situations.

On en revient à Maslow et ce qui vous motive. Ce cher Maslow, à l’étude sérieuse, a étudié la motivation et questionné le pourquoi.

La solution est donc là en vous !

Abdelhamid NIATI

Tous droits réservés.

--

--

Abdelhamid Niati

Writer, content manager and business coach. I am also the Head of people and the Content Manager for a non profit organisation created in Africa.